paillasson

 

 

   Je cherche tous les moyens de déstabiliser les certitudes, parfois en me contredisant moi-même, en utilisant des esthétiques différentes, des médiums différents en espérant qu’ils agissent chacun voisin des autres. Je voudrais pousser à grandir dans le doute, à rendre les choses incertaines, surtout sur l’art. Je voudrais pousser à croire que la vie est belle. Je voudrais pousser à faire, quitte parfois à faire pour la nécessité de faire. Je ne veux pas changer les perceptions mais juste les déconforter.

   J’use de métaphores, d’analogies entre toutes les définitions de l’art aujourd’hui et tous les dessins que nous pourrions faire de l’homme, sans jamais parvenir à être exhaustif, ce n’est pas le but. J’use de comment nous apprenons, des connaissances acquises et de leur valeur (leur véracité), de comment utiliser ce qu’on ne maîtrise pas, de comment un plasticien fait de la musique. Comment agit-il avec des mots ? Résonnent-ils encore ?

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site